L'armée de terre veut garder et faire revenir ses sous officiers les plus expérimentés