Intervention, à la Sorbonne, du Général d'armée Thierry Burkhard, CEMA