Général Jacques CARDON de GARSIGNIES

Retour

Général de Brigade Jacques CARDON de GARSIGNIES

Né le 20 mai 1941 à Paris le Général Jacques Cardon de Garsignies est décédé le 24 févier, et inhumé à Bayet dans l’Allier.

Saint-Cyrien de la promotion Bir Hakeim, 1961-1963, il choisit l’artillerie à la sortie et rejoint alors l’École d’Application de l’artillerie à Châlons-sur-Marne. A l’issue, en 1964, il rejoint le 1er RA de Nevers où il effectue toute sa carrière de lieutenant.

Capitaine en 1970, il fait son stage à l’École d’État-Major, avant de commander une batterie au 20è RA de Limoges de 1971 à 1973.

On le retrouve ensuite à l’EAA de Draguignan, où il est successivement instructeur des Sous-lieutenants puis, Chef d’escadron, Chef du Cours Pédagogie de 1976 à 1978.

De 1978 à 1979, il est Officier Supérieur Adjoint au 68è RA de Trèves.

En 1979, il intègre l’ESG à Paris dont il suit la formation au sein de la 93è Promotion.

Lieutenant-Colonel depuis 1980, il est nommé Commandant en second du 40è RA de Suippes avant de rejoindre en 1983 le Bureau Instruction de l’EMAT à Paris.

Colonel en 1985, il prend le commandement du 61è RA de Morhange.

De 1987 à 1989 il rejoint la 21è DMT de Lille en tant que Chef d’état-major, puis le COMARTI (commandant de l’artillerie) du 1er CA/6è RM de Metz comme Adjoint sol-sol.

De 1990 à 1992, il est Adjoint Feux du Général commandant la 2è DB à Versailles avant de revenir une fois encore à Draguignan comme Directeur de la Commission Nationale d’Évaluation de l’Artillerie.

En 1995, il est Adjoint Terre au Collège Interarmées de Défense à Paris.

Nommé Général en juillet 1996, il occupe alors le poste d’Adjoint au Général commandant la 19è Brigade d’artillerie à Maisons- Lafitte, jusqu’à son admission en 2è section le 1/07/1998.

Le Général Cardon de Garsignies, artilleur accompli, était Officier de la Légion d’honneur et de l’Ordre National du Mérite


Forum