Général Jean BURTIN

Retour

Né le 25 février 1933 à Chemin dans le Jura, décédé le 19 janvier dernier [2013].

« Admis à Saint-Cyr en 1951 avec la Promotion Maréchal De Lattre l95l-1953, le sous-lieutenant Burtin choisit à la sortie de l’école, l’Artillerie Coloniale. Après le stage d’application à Châlons-sur-Marne, il est affecté au 11è RAC à Dinan puis au Groupe d’Artillerie de Diego Suarez (Madasgar) ; il revient au 11è RAMa avant d’être muté en Algérie en 1960. Promu Capitaine en 1961, il rejoint la Section Technique de l’Armée de terre et bientôt l’EMSST (1962-1965) où il obtient le Diplôme puis le Brevet Technique. Il effectue son temps de commandement au 8è RAMa aux FFA de 1965 à 1967.

De 1968 à 1970, il est détaché auprès de l’armée khmère à Pnom-Penh conrme professeur ; il y est promu Chef d’Escadron en 1969. Admis à l’ESG en 1972, 1l rejoint ensuite l’Inspection de l’Artillerie où il est promu Lieutenant-colonel en 1974 et désigné pour être le Commandant en second du ler RAMa à Melun-Monthléry (1975-1978). En 1978, 1l prend le commandement du 9è RAMa à Trêves (FFA). De 1980 à 1983, il est désigné pour être CEMIA des Forces Françaises à Djibouti. I1 rejoint ensuite I’IFE-ITDM à Paris comme Adjoint au Général (1983-1985).

En 1985, il est nommé Général de Brigade et adjoint au Général commandant la 10è DB à Châlons-sur-Marne et prend en 1987 la Direction du Service National à Compiègne . En 1989, promu Général de Division, il est nommé Directeur de la STAT à Satory où il termine sa carrière ».

Le Général Burtin était Officier de la Légion d’Honneur, Commandeur de l’Ordre National du Mérite et titulaire de la Croix de la Valeur Militaire.

(D’après l’Ancre d’Or) et publiè dans le revue L’Objectif n°145 de la FNA


Forum