Biographie du général Bernard LITIQUE

Retour

Engagé volontaire le 28 octobre 1966, Bernard LITIQUE est reçu en septembre 1968 à l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr à COETQUIDAN.

En septembre 1970, il rejoint l’Ecole d’application de l’artillerie à CHALONS-SUR-MARNE.

En août 1971, il est affecté au 40° Régiment d’artillerie à SUIPPES où il est nommé lieutenant le 1 octobre 1971 et où il exerce les fonctions de chef de section à l’instruction, puis d’officier de tir de batterie (155 AMF 3).

En juillet 1974, il est affecté au 35° Régiment d’artillerie parachutiste à AUCH puis à TARBES. Il y occupe successivement les fonctions d’officier observateur, puis d’officier de tir (105 italien 14/56, 105 HM2 et mortier de 120 RTF1). Il est nommé capitaine le 1 mars 1976. Il est désigné pour commander la 1° batterie du 35° RAP en juillet 1977. Il participe à la tête de cette batterie à l’opération TACAUD au TCHAD (mars à juillet 1978). A ce titre, il est décoré de la valeur militaire, étoile d’argent.

En juillet 1979, il rejoint l’Ecole d’application de l’artillerie en qualité successivement d’instructeur EOR, d’instructeur au groupement d’application des Lieutenants d’artillerie, de rédacteur à l’état-major de l’Ecole. Durant cette période, il obtient le diplôme d’état-major à COMPIEGNE (52° promotion). Il est nommé commandant le 1 juillet 1982.

En juillet 1983, il est admis à l’Ecole supérieure de guerre de PARIS (97° promotion). Il est alors breveté de l’Enseignement Militaire Supérieur.

En août 1985, il est affecté à l’Etat-major de la 11° Division parachutiste/44° Division militaire territoriale comme chef de la cellule logistique 11° DP et chef de la section infra 44° DMT. Il est nommé lieutenant-colonel le 1 juillet 1986.

En août 1988, il est affecté au 15° Régiment d’artillerie (PLUTON) à SUIPPES où il occupe les fonctions de chef du bureau instruction et d’équipe de liaison et de commandement (ECL) puis celles de chef du bureau opérations mobilisation et du poste de commandement régimentaire (PCR).

En juillet 1990, il est désigné pour prendre le commandement du 40° Régiment d’artillerie (155 AUF1 CTI) à SUIPPES. Il est nommé colonel le 1 juillet 1991.

En juillet 1992, il rejoint la Direction de l’enseignement militaire supérieur de l’armée de terre et il exerce les fonctions de directeur des études à l’Ecole d’état-major de COMPIEGNE.

En juillet 1995, affecté à l’Inspection de l’artillerie, il dirige la Commission nationale d’évaluation de l’artillerie à DRAGUIGNAN.

En juillet 1998, il est affecté à Marseille en tant que chef d’état-major de la Circonscription militaire de défense de Marseille. Puis en juillet 1999, il prend les fonctions de chef d’état-major de l’Etat-major de force N°3, puis de colonel adjoint en mars 2001. Durant cette période, il est projeté au Kosovo, de juin à décembre 2000, comme chef d’état-major du général représentant la France.

Affecté à Metz en tant que général adjoint au général commandant la Région Terre Nord-Est le 1° juillet 2001, date de sa promotion au grade de général de brigade.

Admis en 2° section des officiers généraux le 1°juillet 2003 il se retire à Trans-en-Provence dans le Var.

Le général Bernard LITIQUE est Officier de la Légion d’Honneur et Commandeur de l’Ordre National du Mérite.

Il est marié et père de deux enfants.


Forum