Général Henri COSTE

Retour

Général Henri COSTE

(JPG)

Né en 1934 à Puimisson (Hérault), il rejoindra à sa retraite cette commune dont il sera plusieurs années le maire. Il y décèdera le 31 décembre 2018.

Il entame sa carrière militaire au 20è GAP, unité d’artillerie de la 10è DP en Algérie. Nommé maréchal des logis chef, il entre au PPESMIA de Strasbourg en septembre 1959 et accède à l’ESMIA de St Cyr Coëtquidan. A sa sortie en 1961, il choisit l’artillerie et rejoint l’école d’application de l’artillerie (EAA) à Châlons-sur-Marne. En décembre 1962 il choisit le 35è RAP à Tarbes qu’il rejoint après un stage d’officier parachutiste à l’ETAP de Pau de janvier à mars 1963.

Il prend les fonctions d’Officier Transmissions et il dirige l’équipe de rugby du régiment. Il pratique ce sport au Stade Bagnérais.

En août 1966, il est affecté à l’ETAP de Pau. En février 1968, il suit le cours de perfectionnement des capitaines à l’EAA à Châlons. Il est admis à l’Ecole d’Etat-Major en septembre 1968.

En janvier 1969, il est affecté au 32è RA de Stetten-am-Kalten-Markt pour son temps de commandement de capitaine. En 1971, il est instructeur à l’Ecole d’Application de l’Infanterie à Montpellier.

En août 1977, il revient au 35è RAP comme chef d’escadron et prend les fonctions des Chef des Services Techniques. Promu Lieutenant-colonel en août 1979, il est affecté à l’état-major du 1er Corps d’armée/6ème Région Militaire à Metz.

En 1983, il prend le commandement du 2è RA à Landau (RFA) et il est promu colonel en 1984. A l’issue de son commandement il rejoint Aurillac (Cantal) où il est Délégué Militaire Départemental, puis i prend la fonction d’adjoint artillerie du général commandant la 11è DP à Toulouse, en 1987.

En 1991, il est admis en 2ème section des officiers généraux et quitte le service actif. Il est alors membre fidèle de l’UNP et de l’Entraide Para.


Forum