Général Guy Messager

Retour

Général Guy Messager

Né le 23 mai 1932 à Jonzac en Charente Maritime le Général Messager est décédé le 8 février 2015 à Lanton en Gironde.

Il intègre l’Ecole Spéciale Militaire à Coëtquidan en octobre 1953 et, à l’issue, choisit l’arme de l’artillerie, il rejoint alors l’EAA de Chalons-sur- Marne en 1955.

Ses premières affectations en unité le voient muté au 1/68e RA de Sarrelouis en 1956 puis comme lieutenant au 2/93e RA de montagne à Oued Aissi en 1957, il y tient les postes de chef de section d’infanterie, de DLO où son efficacité lui vaut une citation en 1958, puis d’officier de tir.

Enfin en 1960 il est affecté au 302e GA de Radolfzell.

En 1962 il est promu capitaine et en 1963 rejoint le 24e groupe d’artillerie en Algérie ; il y effectue son temps de commandant de batterie, poursuivi en 1964 au 68e RALD de Trêves.

En 1965 il suit les cours de l’Ecole d’Etat-major à Paris et, à la sortie en 1966, il est affecté à l’Etat-major de la 8e Région Militaire de Lyon.

En 1971 il revient au 93e RAM de Grenoble où il occupe divers postes avant, une fois promu chef d’escadron en 1972, d’être désigné chef du bureau instruction en 1974.

Lieutenant-colonel en 1976 il est affecté à l’Etat-major de la 27e division alpine où il est successivement chef du bureau emploi puis adjoint au chef de bureau opérations.

En 1977 il revient au 93e RAM comme commandant en second.

En 1979 il arrive à l’EAA de Draguignan pour y exercer la fonction d’adjoint puis de chef d’état-major. Il y est promu colonel en 1982.

En 1983 il rejoint l’Ecole Polytechnique comme adjoint au Général et chef de corps, puis, en 1985, il est affecté à l’État-major de la 4ème Région Militaire de Bordeaux. Il y est chef du bureau infrastructure et, en 1987, sous-chef d’état-major logistique.

Nommé Général de Brigade en 1989, il quitte le service actif cette même année.

Le Général Messager était officier de la Légion d’honneur et de l’Ordre National du Mérite et titulaire d’une citation.


Forum