Général de brigade Michel LAFFITTE

Retour

Général de brigade Michel LAFFITTE

Le général de brigade Michel Laffitte s’est éteint le 14 février 2014 à l’âge de 83 ans.

Né le 22 octobre 1930 à Espéraza dans l’Aude, Michel Laffitte s’engage en 1949 au 405e régiment d’artillerie antiaérienne à Carcassonne comme militaire du rang.

Brigadier-chef puis maréchal-des-logis, il rejoint l’Ecole militaire de Strasbourg et réussit le concours « corps de troupe » de I’ESMIA en 1951. Il choisit l’artillerie coloniale en 1952 et il est affecté, après l’Ecole d’application, au 12e régiment d’artillerie coloniale (RAC).Désigné en 1955 pour l’Afrique occidentale française (AOF) à la batterie du 10e régiment colonial interarmes (RCIA) de Thiès, il participe en 1958 aux opérations en Mauritanie où il est cité à l’ordre de la division.

Le lieutenant Laffitte rejoint l’Algérie en 1958 au 7e puis au 12e RAC où il servira jusqu’en 1961 ; il y sera cité deux fois. Promu capitaine en 1961, il retrouve le Sénégal au 6e régiment d’artillerie de marine (RAMa). De 1964 à 1972, il est affecté successivement à l’Ecole de spécialisation de l’artillerie antiaérienne à Nîmes et au 41e RAMa à la Fère où il est promu chef d’escadron en 1968. Désigné pour l’EM des Antilles-Guyane en 1972, il rejoint en 1975 l’Ecole d’application de l’artillerie sol air où il est promu lieutenant-colonel puis la DPMAT à Paris. Colonel en 1981, il effectue un dernier séjour au Sénégal en 1983 ; en 1985, il est détaché du cabinet du ministre de la défense au service des rapatriés. Nommé général de brigade en 1987, il quitte le service actif la même année et se retire dans son village natal. Il décide alors de se consacrer à ses concitoyens et sera premier magistrat de sa commune pendant 19 ans, donnant ainsi un bel exemple d’une vie consacrée au service des autres.

Le général Laffitte était officier de la Légion d’Honneur, commandeur de I’ONM et titulaire de trois citations à sa croix de la Valeur militaire.

"Extrait de L’Ancre d’Or Bazeilles no 399".


Forum