Histoire de l’Artillerie, subdivisions et composantes. > 2- Histoire des composantes de l’artillerie > L’artillerie Antiaérienne et Sol-Air > Histoire de l’artillerie sol-air >
Mémoire : Un siècle d’artillerie sol-air
 

Retour

Plus d’un an après le décès du Colonel PETIT, il m’a semblé normal d’honorer une dernière fois sa mémoire, en publiant son grand ouvrage sur l’aventure des artilleurs sol-air pendant un siècle. Il complète ainsi un autre de ses grands chantiers : ARMADA : Approche Rétrospective des Menaces Aériennes et des Défenses Antiaériennes.
Général (2s) Jean Pierre BARILLER

Mémoire du Colonel PETIT
Un siècle d’artillerie sol-air

Présentation

Il a pu paraître présomptueux de s’être appliqué à retracer le premier et unique siècle d’existence de la Défense Sol-Air française : cela n’avait encore jamais été fait, peu d’archives existaient sur certaines périodes, d’autres ne sont pas encore accessibles, des témoignages directs manquent et il y a bien des années que ceux qui en furent les premiers acteurs ne sont plus.

Pourtant, sur certaines époques ou dans certains domaines, la littérature existait, des documents faisaient foi mais ils constituaient autant de pièces de différents puzzles dont les formes variables rendaient difficile leur emboitement.

Aussi le présent ouvrage n’a-t-il eu pour ambition majeure que de tenter de les réunir et d’ordonner ainsi une approche chronologique traitant des formations antiaériennes nationales, avec comme sorte de « fil rouge » l’évolution de leurs équipements spécifiques.

À cette fin, ce livre numérisé comprend quatre parties qui proviennent d’un découpage en quatre périodes différentes mais, par commodité de présentation et de dimensionnement numérique, il est articulé en six Tomes.

x

La première période fait l’objet du Tome 1, intitulé et consacré à «  La DCA  » ; elle recouvre grosso modo les années 1910 à 1940 ; on y trouvera notamment l’évocation des fondateurs de la DCA, les premières armes et techniques antiaériennes, les organisations retenues, les progrès effectués au cours de la Première Guerre mondiale et les erreurs commises avant la Seconde.

x

Les années 1942 à 1962 (seconde période évoquée) sont celles de l’existence des Forces Terrestres Antiaériennes françaises, d’où le Tome 2 intitulé «  Les FTA  » ; il traite de la fin de la seconde Guerre mondiale, des années qui suivirent, des recherches et développements nationaux sur les armes antiaériennes, de la participation des formations des FTA aux guerres qui ont accompagné la décolonisation, de l’apparition de nouveaux matériels spécifiques.

x

La troisième partie de l’ouvrage se rapporte aux années 1962 à 1989 (troisième période), caractérisées par une remontée en puissance exceptionnelle de la défense antiaérienne nationale, désormais appelée sol-air.

  • En premier lieu, le Tome 3, intitulé simplement «  La DSA  », en évoque les contextes international et national, décrit la transition des FTA vers l’ASA (Artillerie Sol-Air), les fondements et particularités de l’artillerie de défense sol-air. Il traite également de la défense aérienne projetée au Tchad dans le cadre de l’opération Épervier, du fait d’arme emblématique du 7 septembre 1987.
  • En second lieu, le Tome 4 s’attache à montrer «  L’ESSOR  » de l’ASA, sa croissance marquée par l’évolution de ses composantes à moyenne, courte et très courte portées ; il s’achève lorsque l’ASA atteint son apogée, peu avant la chute du Mur de Berlin.

x

La quatrième partie commence en 1989 et s’achève de nos jours.

  • D’abord, son Tome 5 retrace «  Le déclin de la défense sol-air  » qui est intervenu au cours des années 1989-2012, la professionnalisation des régiments d’artillerie antiaérienne, le cortège de leurs progrès techniques et capacitaires réels, leurs espoirs de prolongation déçus.
    Puis une rétrospective y est consacrée aux différentes « Ères » qu’a connues l’Artillerie Sol-Air au cours de cette période, aux différents personnels qui y ont servi, à la Mémoire des régiments sol-air.
  • Le second thème, abordé dans le Tome 6, traite de «  La Défense Surface-Air française  » en 2015, afin d’en montrer les fondements doctrinaux, l’organisation du commandement opérationnel, la coordination des intervenants, les différentes composantes et, enfin, le volume, l’emploi et la mise en œuvre des moyens qu’y consacre l’Armée de terre.

____________

Base documentaire des Artilleurs